Carnet sonore du Mexique

Une Oeuvre multi-media interactive

Création de Gala Vanson au dessin et Jimmy Boury au son

Avec la programmation internet de Paul Cravayat

Cliquez sur le lien:

https://www.carnets-sonores.com/

03_carto-df12_teotihuacan_teotihuacan430_oaxaca_eglise32_oaxaca_mezcaleria

Création lumière du spectacle « Au Coeur » de Thierry Thieu Niang

Présenté au Festival d’Avignon IN

Distribution

Chorégraphie Thierry Thieû Niang
Scénographie Claude Lévêque
Texte Linda Lê
Avec Robin Pharo (viole de gambe)
Chants travaillés Camille Dalmais
Lumières et régie Jimmy Boury

Avec en alternance Pauline Abossolo, Eliott Allwright, Zoé Clément, Camille Deniau, Camille Dufour, Shana Lempereur, Timothée Lopacki, Loris Mercatelli, Anna Mazzia, Quentin Maximim, Mathieu Maximin, Dorine Parma, Pierre Tailleferd
et le musicien Robin Pharo (viole de gambe)

01_au-coeur02_au-coeur03_au-coeur04_au-coeur07_au-coeur09_au-coeur10_au-coeur

Création Lumière de l’opéra « L’étrangère de Mantinée »

Opéra de Philippe Forget.

Livret de Patrick Autréaux, d’après le récit de Henry Bauchau, Diotime et les lions, et le Banquet de Platon.

Création le 30 juin 2016 lors du festival Format Raisins de La Charité-sur-Loire, dans une mise en espace de Thierry Thieû Niang.

Distribution : 

Valérie Larroque, comédienne
Carlo Colombo, basson
Delphine Terrier, chant
Christophe Baska, chant
Sébastien Beaulaigue, chant
Philippe Bergère, chant
Philippe Cantor, chant

etrangere01etrangere02etrangere03etrangere04

Création Lumière pour « Ses Majestés » Au TGP

Ses Majestés constitue depuis 2015 une communauté chorégraphique d’une soixantaine d’habitants-danseurs français et étrangers âgés de 6 à 75 ans, vivant à Saint-Denis. Durant la première saison de la résidence, Thierry Thieû Niang a travaillé à l’émergence du groupe, subjectivité collective à l’écoute de son propre pouls mais aussi de celui du théâtre.

Toute l’année 2016 on a donc travaillé avec Thierry Thieu Niang au TGP sur des performances en parallèle des spectacles programmés dans la grande salle en ayant le droit d’utiliser les dessous de la scène pendant qu’un spectacle de théâtre était donné au dessus de nous. Un public qui s’installe donc sous la scène en entendant le retour du spectacle et les pas des comédiens au dessus de sa tête et aura l’occasion de voir quelques uns des soixante-participants-habitants-danseurs se mouvoir dans cet espace magique.

ses-majestes-1834

ses-majestes-1335

ses-majestes-1491

ses-majestes-1893