Trailer Ses Majestés

Publicités

Ses Majestés vues par Armelle Héliot.

A Saint-Denis, le danseur et chorégraphe conduit depuis deux ans un atelier avec des hommes et des femmes venus d’horizons très divers, des adultes, des enfants, des adolescents et quelques jeunes comédiens du conservatoire. Résultat : exceptionnel !

Ses Maj Figaro

Sur le grand plateau du Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis, Thierry Thieû Niang présente un spectacle exceptionnel de beauté et de profondeur : Ses Majestés.

Simplicité du dispositif. Le théâtre nu, avec son mur du fond fatigué, un cercle immense -myope, on se demande s’il s’agit d’une fenêtre ou d’un luminaire ou de la lune ou de la Terre, et c’est tout cela à la fois. Des lumières très bien équilibrées signées Jimmy Boury, comme la scénographie. Un moment surgiront des fanions triangulaires et des guirlandes de papier multicolores.

On est bien au-delà de l’animation culturelle, au coeur de la création. Et chacun apporte ce qu’il a de plus beau, le coeur, le don. Une jeune égyptienne de seize ans chante. Les Moulins de mon coeur et à la fin, une chanson superbe qui parle de fraternité.

Voyez Ses Majestés. C’est un spectacle accompli, d’une grande richesse humaine et artistique et qui parle évidemment aussi de personnes qui cheminent. Ici sur un plateau, d’autres fois sur les terres et les mers pour échapper au pire.

http://blog.lefigaro.fr/theatre/2017/06/thierry-thieu-niang-et-ses-mir.html

Ses Majestés de Thierry Thieu Niang.

Un groupe de cinquante personnes entre 7ans et 77 ans, des enfants, des femmes et des hommes de tous les continents, de toutes les cultures et religions, de toutes les danses et les chants du monde.

Théâtre Gérard Philipe-Juin 2017

Photos: Maxime Chartier

Le spectacle « Au Coeur » au Théâtre du Châtelet.

Après l’aventure d’Avignon, on a joué les 23 et 24 octobre le spectacle au théâtre du châtelet. En installant le public sur les 35m de long de la scène et en abaissant complètement le lustre au dessus des sièges pour faire écho au lustre en néon du spectacle.

Distribution

Chorégraphie Thierry Thieû Niang
Scénographie Claude Lévêque
Texte Linda Lê
Avec Tatiana Mladenovitch
Chants travaillés Camille Dalmais
Lumières et régie Jimmy Boury

Avec  Eliott Allwright, Zoé Clément, Camille Deniau, Camille Dufour, Shana Lempereur, Timothée Lopacki, Loris Mercatelli, Anna Mazzia, Quentin Maximim, Mathieu Maximin, Dorine Parma, Pierre Tailleferd
Et à la batterie Tatiana Mladenovitch

DU PRINTEMPS, UNE TRANSMISSION – ESAD

Atelier dirigé par Thierry Thieû Niang

Chorégraphie de Thierry Thieû Niang

Texte : extraits des carnets de Nijinski, éditions actes sud Musique

Le sacre du printemps de Igor Stravinsky joué au piano par Guillem Aubry et Alain Pietka

Lumière Jimmy Boury – Régie Eric Da Graça –

Avec : les acteurs de la promotion 2017 : Maxime Atmani, Iris Beaumier, Benjamin Bécasse-Pannier, Mathias Bentahar, Eugénie Bernachon, Marion Déjardin, Hugo Klein, Coralie Meride, Alex Mesnil, Julien Moreau, Pauline Murris, Morgane Vallée, Lymia Vitte- Les acteurs de la promotion 2018 : Charlotte Avias, Pauline Chabrol, Thomas Couppey, Anaïs Defay, Suzanne Dubois, Myriam Jarmache, Antoine Maitrias, Joris Nanecou, Simon Peretti, Léo Ricordel, Eléna Sandoz, Eliakim Sénégas-Lajus- les séniors-interprètes : Françoise Dumas,  Jean-Max Mayer, Marie-France Vallet, Francis Lavainne, Anne-Marie Paillard, Danielle Bonnet,  Maryse Robion-Lamotte, Aline Ruggieri, Odette Bernard, Eve Sylvain, Ruth Nuesch, Marie-Georges Pruneau, Anne Sermot, Françoise Dubreuil, Françoise Castagne, Jean-Michel Castagne, Fabienne Poullain, Daniele Douin, Aline Soutif, Sukhi, Lucienne Le Bouard, Catherine Tissier, Jacline Chapoulier, Jonathan Oliver, Yvon Deledicque, Gérard Grassianot

Lieu : Théâtre de la cité internationale – Ville : Paris – Le 20 10 2016 –

 

Photos : Christophe RAYNAUD DE LAGE

Création lumière du spectacle « Au Coeur » de Thierry Thieu Niang

Présenté au Festival d’Avignon IN

Distribution

Chorégraphie Thierry Thieû Niang
Scénographie Claude Lévêque
Texte Linda Lê
Avec Robin Pharo (viole de gambe)
Chants travaillés Camille Dalmais
Lumières et régie Jimmy Boury

Avec en alternance Pauline Abossolo, Eliott Allwright, Zoé Clément, Camille Deniau, Camille Dufour, Shana Lempereur, Timothée Lopacki, Loris Mercatelli, Anna Mazzia, Quentin Maximim, Mathieu Maximin, Dorine Parma, Pierre Tailleferd
et le musicien Robin Pharo (viole de gambe)

01_au-coeur02_au-coeur03_au-coeur04_au-coeur07_au-coeur09_au-coeur10_au-coeur

Création Lumière de l’opéra « L’étrangère de Mantinée »

Opéra de Philippe Forget.

Livret de Patrick Autréaux, d’après le récit de Henry Bauchau, Diotime et les lions, et le Banquet de Platon.

Création le 30 juin 2016 lors du festival Format Raisins de La Charité-sur-Loire, dans une mise en espace de Thierry Thieû Niang.

Distribution : 

Valérie Larroque, comédienne
Carlo Colombo, basson
Delphine Terrier, chant
Christophe Baska, chant
Sébastien Beaulaigue, chant
Philippe Bergère, chant
Philippe Cantor, chant

etrangere01etrangere02etrangere03etrangere04